Le Collectif "Ariège Laïcité" : qu’est-ce que c’est ?

samedi 23 mai 2009
popularité : 1%

La laïcité n’est pas une notion, un principe dépassé. Elle est au contraire une idée de progrès, intimement lié à l’égalité des droits de tous les hommes et au service de la liberté individuelle. Elle constitue un bien commun précieux exigeant la vigilance et, si nécessaire, la mobilisation de tous les citoyens pour la préserver et la conforter.

C’est dans cet esprit que, suite aux déclarations de Nicolas Sarkozy, mêlant ses convictions personnelles et sa fonction présidentielle, remettant en cause le principe de laïcité, (discours de Latran de 2007) , le" Collectif Ariège Laïcité » (auquel appartient la FSU 09) [1] s’est constitué sur la base des organisations signataires de l’appel « Sauvegardons la laïcité » .

Il se réunit régulièrement depuis un an, en ayant pour ambition d’ assumer "la fonction d’un « réseau de vigilance et de promotion de la laïcité » permettant d’informer toutes ses composantes de faits, d’actions des pouvoirs publics, des collectivités territoriales, d’individus, touchant la laïcité des institutions, dont la loi de 1905 est le socle, et l’ensemble des libertés individuelles et collectives (liberté de conscience, liberté d’expression)  » (extrait de sa charte départementale)


Charte Départementale

Collectif Ariège Laïcité

Le collectif « Ariège Laïcité  », constitué àl’occasion du lancement de l’appel « Â Sauvegardons la Laïcité  », se dote d’un texte de référence définissant ses champs d’intervention et son mode de fonctionnement.

Article premier

Le collectif « Ariège Laïcité  » est une structure de concertation, de médiation, d’action, non déclarée en association et ne prétend pas bénéficier àce titre d’intervention financière de l’Etat ou des Collectivités territoriales. Le Collectif « Ariège Laïcité  » est composé de personnes physiques représentant des personnes morales (associations, syndicats, partis politiques…) dont la défense et la promotion de la laïcité institutionnelle sont des axes prioritaires de leurs objectifs. Les personnes morales membres du Collectif sont celles ayant accepté les termes de la présente charte. Elles peuvent àtout moment se retirer du Collectif.

Article deuxième

Le Collectif assume la fonction d’un « réseau de vigilance et de promotion de la Laïcité  » permettant d’informer toutes ses composantes de faits, d’actions des pouvoirs publics, des collectivités territoriales, d’individus, touchant la laïcité des institutions, dont la loi de 1905 est le socle, et l’ensemble des libertés individuelles et collectives (liberté de conscience, liberté d’expression…)

Article troisième

Le « réseau de vigilance  » est l’affaire de toutes et de tous. Les informations devant circuler rapidement, elles sont autant que faire se peut diffusées par voie de courrier électronique. Afin de ne pas submerger les destinataires sous des masses d’information, l’expéditeur, au nom de sa structure, devra en peser l’impact, sachant qu’une information majeure pour sa structure peut l’être moins pour le Collectif.

Article quatrième

Le Collectif peut être amené, après concertation et adoption àla majorité des membres présents, àorganiser des actions dont la forme sera définie en commun. Ces actions pourront prendre des formes diverses : communiqués de presse, rencontre avec les autorités de l’Etat ou les élus de tous niveaux, manifestations publiques….

Article cinquième

Le fonctionnement du Collectif se fera comme suit :

. coordination et secrétariat : assurés au siège de la Ligue de l’Enseignement, fédération de l’Ariège

. contraintes économiques : si besoin est, un appel àfinancement sera lancé, une comptabilité des dépenses et des recettes étant tenue par la structure coordinatrice, charge àelle d’en informer régulièrement les membres du Collectif.


[1] A ce jour il rassemble la Ligue de l"Enseignement, la CGT, la FSU 09 et le SNUipp, le Grand Orient de France, la JPA, les Foyers ruraux, l"UFAL, le Cercle Condorcet, les Francas, les PEP, la Fédération Léo Lagrange 09, les Eclaireurs de France, l’Eglise réformée



Navigation

Articles de la rubrique