L’actualité des élèves porteurs de handicap à l’école

Un courrier de l’UNAISSE
lundi 6 décembre 2010
par Céline DESPAX
popularité : 1%

Madame, Monsieur,

Les médias alertent depuis de longs mois à propos des discontinuités dans l’accompagnement scolaire d’élèves avec handicap, accompagnements reconnus cependant comme indispensables pour ceux qui en bénéficient.

La précarité toujours grandissante des accompagnants ne peut aller de pair avec la qualité attendue pour ce type d’aide. Des milliers d’élèves n’ont pas les accompagnants promis faute de budget suffisant.

Nous savons en tant qu’AVS et EVS réunis en Association Nationale (UNAÏSSE) combien cela peut compromettre les apprentissages de l’élève et compliquer la vie de l’enseignant et de toute la classe.

Une réflexion a été menée au Niveau National depuis des mois sur les possibilités d’améliorer ces situations.

Depuis avril 2010 tous les syndicats d’enseignants, de nombreuses Associations de parents, des professionnels du soin et de l’accompagnement médico-éducatif se sont unis pour proposer une pétition "pour le métier d’avs" disant : "Parents, professionnels, AVS, syndicats, associations..., agissons ensemble !"

Lorsque 50 000 signatures seront réunies, une démarche auprès du Conseil de l’Europe pourra être entreprise afin de mettre la France face à son "retard" dans le domaine de l’égal accès à la scolarité pour tous les enfants, dans des conditions environnementales au sens large qui adaptent les réponses pour compenser le handicap et de ce fait respecter la loi inclusive de février 2005.

Accepteriez-vous :
- de communiquer cette information au personnel de votre établissement,
- également, si possible aux parents d’élèves, par l’intermédiaire des associations de parents, ou directement,
- de signer cette pétition et de la faire signer en ligne.

Merci de prendre en compte cette démarche qui ne fait que demander l’application de la loi 2005, (article 9, quant à la création de ce métier, dans l’année suivant la promulgation !!!) qui n’a pas encore fait l’objet de décret. Cet emploi sert depuis sa création à être un exutoire pour éponger le chômage, mais l’actualité montre bien que ce besoin ne peut s’accommoder de solutions bricolées. La formation des enseignants à l’accueil de ces nouvelles catégories d’élèves est aussi un besoin criant dénoncé par ailleurs, mais faisant l’objet d’un autre combat parallèle.

Avec nos meilleurs sentiments citoyens

PDF - 34.5 ko
Pétition UNAISSE

Les membres de l’UNAÏSSE
www.unaisse.fr
contact@unaisse.fr