Quand on aime, on ne compte pas...

lundi 2 mai 2011
popularité : 2%

Au nom de la règle inamovible du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux, les postes d’enseignants continuent d’être supprimés, année après année.

Pourtant, veut-on nous faire croire, les chiffres le démontrent, cette politique n’a pas d’incidence sur le fonctionnement des écoles. Ce n’est pourtant pas ce que l’on voit sur le terrain.

Qui a raison ? Notre gouvernement, armé de ses données chiffrées et de sa volonté de pilotage ? Ou les acteurs de terrain qui crient au scandale ?

Vous trouverez sur le site "Quelle école pour demain", un article qui permet d’y voir plus clair, chiffres officiels àl’appui.


Lire l’article : Postes dans les écoles : petits oublis et arrangements avec la rigueur.