Chsct départemental du 11 juin

vendredi 12 juin 2020
popularité : 1%

La FSU 09 a demandé au dernier CHSCT du 11 juin que les prérogatives des CHSCT, ses moyens, son mode de fonctionnement soient conservés, confortés, que l’ensemble des organisations syndicales s’opposant à cette fusion soient entendus et que le gouvernement revienne sur sa décision.

Télécharger la déclaration préliminaire

Le Chsct du 11 juin portait sur le reprise dans les établissements. Voici les premiers éléments de discussion et de décisions :

Le Chsct-D s’est réunit ce jeudi en effectif réduit pour la première fois en présentiel depuis le mois de mars. Le seul point à l’ordre du jour était d’évoquer la mise en œuvre de la reprise dans le 1er et le 2ème degré. Après les déclarations préliminaires des organisations syndicales, l’IA-Dasen a rappelé que la santé reste la priorité, que le protocole sanitaire actuel est le seul référent à suivre et a exprimé avec insistance comme il croit et sait l’engagement actuel des personnels, à contrario des messages médiatiques récents.

D’après les services, 50 % des élèves du 1er degré seraient accueillis dans 100 % des écoles ouvertes (une seule est encore actuellement fermée jusqu’au 12 juin) et 30 à 40 % des collégiens, 10-15 % des lycéens sont accueillis dans, désormais, tous les collèges et lycées du département. Le Dasen cible les 2S2C comme une solution offrant des avantages pour accueillir plus d’élèves, dès maintenant et aussi à la rentrée de septembre, si besoin il y avait. Aucun plan n’est actuellement prévu pour la suite du mois de juin ni pour la rentrée de septembre mais le Dasen indique que les prochaines prises de paroles du gouvernement vont amener de probables changements. Les conseils d’école de fin d’année pourront être organisés dans le cadre des gestes barrières, contrairement aux fêtes des écoles. Les sorties scolaires, elles, même sans nuitée, ne sont pas conseillées même si le Dasen défend le principe du bon sens pour prévaloir à leur organisation. Les enseignants assurant leur service en présentiel ne subiront aucune pression quand à un éventuel travail en distanciel même si la conscience professionnelle commande au minimum de communiquer avec les familles.

L’avis de la FSU : Si le Dasen assure que le protocole reste la règle, il semble prêt à passer la vitesse supérieure. Même si le protocole fixe des seuils d’effectifs, l’IA-Dasen cible la réelle capacité d’accueil comme un repère pour les adaptations locales. Il a aussi beaucoup répété que les directeurs et les Ien doivent contacter les familles et les informer sur la reprise de l’école, les rassurer et les faire revenir à l’école. Pour lui, la nouvelle norme semble être le présentiel. La situation sanitaire en Ariège satisfait le Dasen toutefois il concède que cette situation est bonne aussi parce qu’une application stricte des règles à été mise en place dans les écoles et établissements. Il est évident que sur ce dossier les enjeux nationaux et économiques dépassent largement le cadre Ariégeois et l’IA-Dasen se retrouve avec une marge de manœuvre extrêmement réduite.

Un compte rendu point par point à venir

Lors de la 1ère réunion Fonction Publique post confinement du 5 juin, les syndicats CGT, FA-FP, FO, FSU et Solidaires ont jugé « inacceptable » que soit abordée la suppression des CHSCT sans « tirer les enseignements » de la crise. Voir article du Monde.

Le SNUipp ne bénéficie d’aucune subvention et ne vit que grâce aux cotisations de ses syndiqué.es pour informer et défendre tous les personnels. Vous pouvez adhérer par bulletin papier ou directement
en ligne par CB.

Facebook | Twitter

Pour nous rejoindre : http://snuipp.fr/teamSNU



Documents joints

PDF - 84.5 ko
PDF - 84.5 ko