CHSCT MEN du 10 novembre et CHSCT départemental du 9 novembre

vendredi 13 novembre 2020
popularité : 1%

Depuis le début de la crise sanitaire, la doctrine gouvernementale repose sur des préconisations des autorités scientifiques, dont la distanciation physique et des gestes et dispositif barrières, en vue de limiter la propagation du virus. Pourtant, dans les protocoles diffusés par le MEN, la distanciation physique n’est pas impérative.

Par ailleurs, de nombreuses préconisations sont inapplicables sans moyens matériels et humains supplémentaires (nettoyage et désinfection des locaux, aération, gestion de la circulation et du stationnement des élèves hors la classe ou de la demi-pension permettant d’éviter les brassages etc…). Le CHSCTMEN relève une contradiction entre ce qui est fait dans l’Éducation nationale et ce qui est appliqué dans le reste du monde du travail et dans la vie courante. Le protocole de l’EN n’est pas applicable sans moyens supplémentaires et sans aménagement des apprentissages et des examens et n’est en outre pas suffisant. Le CHSCTMEN constate que l’employeur ne remplit pas ses obligations de protection de la santé et de prévention.

C’est pourquoi le CHSCTMEN demande :

  • - que les effectifs soient abaissés dans les salles (classes, salles de restauration, salles communes…) pour que la distanciation physique et le non brassage des élèves soient effectifs et assurés partout.
  • - qu’une organisation pérenne soit déployée afin de permettre aux équipes de se projeter et ainsi diminuer les risques psycho-sociaux puisque la crise pandémique s’installe dans la durée.

Cela passe par :

  • le recrutement de personnels supplémentaires (enseignant-es, vie scolaire, agent.es des collectivités…) ;
  • la recherche et la réquisition de nouveaux espaces pour accueillir des groupes d’élèves ;
  • une réflexion sur l’organisation pédagogique de l’année scolaire, notamment en termes de contenus d’apprentissage.

CR complet du CSHCT Ministériel du 10 novembre 2020

Au niveau départemental, un CHSCT exceptionnel visant à décliner le nouveau protocole s’est tenu lundi 9 novembre 2020. Point de situation, revendications et déclinaisons départementales à télécharger ici.

Le SNUipp ne bénéficie d’aucune subvention et ne vit que grâce aux cotisations de ses syndiqué.es pour informer et défendre tous les personnels. Vous pouvez adhérer par bulletin papier ou directement
en ligne par CB.

Facebook | Twitter

Pour nous rejoindre : http://snuipp.fr/teamSNU



Documents joints

PDF - 93.6 ko
PDF - 93.6 ko
PDF - 100.4 ko
PDF - 100.4 ko