Motion du conseil des maîtres : stages en responsabilité

Motion intersyndicale
vendredi 11 décembre 2009
popularité : 1%

Stages en responsabilité durant le dernier trimestre

  Dans le cadre de la réforme du recrutement et de la formation des enseignants, le gouvernement a choisi de mettre en place, dès cette année, dans l’urgence et l’improvisation, des stages en responsabilité pour les étudiants préparant le concours de professeur des écoles. L’absence d’accompagnement et de préparation de ces stages, d’articulation et d’intégration dans la formation, pose problèmes aux étudiants comme aux écoles. Dans certains départements, les étudiants sont utilisés comme moyens de remplacements. Ce recours àdes étudiants sous statut d’agents publics vacataires risque de favoriser un recrutement massif d’enseignants vacataires. En Haute-Garonne, ces stages devraient concerner une centaine d’étudiants, donc de collègues, qui devraient laisser leur classe àcette fin. Ces stages devraient avoir lieu après mars, plutôt en mai. Si l’administration envisage des stages de formation pour ces collègues des écoles, elle ne sait pour l’instant ni comment les choisir, ni sur quels thèmes, ni avec qui les former (les formateurs et PEMF sont très pris àcette période) !! L’improvisation préside àtous les étages ! Le SNUipp s’oppose àces dérives préjudiciables au service public, tant pour les élèves que pour les personnels. Il demande ànouveau l’abandon de cette réforme ainsi que le retrait des textes d’application déjàpubliés.  Le SNUipp soutiendra les enseignants qui refuseront de laisser leur classe et exprimera auprès des IA les raisons de leur refus. Pour signifier notre refus de la réforme de la formation des enseignants, et tout particulièrement sur la mise en place des stages en responsabilité pour les PE1 en cette année transitoire, une motion intersyndicale (SNUipp, SE et SGEN) est proposée aux conseils des maîtres.


MOTION du CONSEIL des MAITRES Stages en responsabilité

  Le ministère de l’Education nationale propose désormais, dans le cadre de la réforme de la formation des enseignants, des stages en responsabilité aux étudiants inscrits en préparation au concours àl’IUFM ou en première année de master àl’université.

Nous sommes résolument aux côtés des étudiants qui veulent devenir professeur des écoles et qui souhaitent une formation en alternance comprenant des stages préparés, correctement accompagnés et faisant l’objet d’un véritable travail de formation. 

Nous dénonçons vigoureusement l’organisation de ces stages en responsabilité qui pourraient mettre les étudiants en difficulté dans le cadre d’une découverte brutale de la classe sans véritable formation professionnelle. Cette organisation va àl’encontre du bon fonctionnement de l’école et de la réussite des élèves.

Nous dénonçons également l’utilisation des étudiants en stage comme moyens d’enseignement pour compenser les insuffisances de postes budgétaires (compensation des décharges de direction d’école, remplacement des maîtres absents, …). 

Nous demandons le maintien d’une année de formation professionnelle (stagiaire) organisée par l’IUFM pour les lauréats au concours de façon àgarantir une formation professionnelle de qualité aux étudiants qui ne désorganise pas le fonctionnement des écoles.