Lettre unitaire RASED

jeudi 9 octobre 2008
popularité : 2%

Paris, le 08 octobre 2008

Monsieur le Ministre,

Le SNUipp, le SE-UNSA et le SGEN-CFDT élèvent la plus vive protestation vis-à-vis de l’annonce de la suppression de 3 000 postes de spécialistes de la difficulté scolaire. Cette décision, si elle était maintenue, conduirait àpriver plus de 150 000 élèves d’aides effectuées dans le cadre des RASED [1]. Ce sont des territoires entiers dans lesquels le réseau d’aides spécialisées ne pourra plus intervenir. Ce sont des personnels dont le professionnalisme et l’expérience sont niés.

Depuis février 2008, les organisations syndicales, les associations professionnelles et de parents d’élèves vous interpellent sur le devenir des Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté.

Pour toute réponse, au détour d’une annonce ministérielle de budget 2009, on apprend la suppression àla rentrée prochaine, de plus d’un quart des postes dévolus àla prévention et la remédiation des difficultés scolaires, les personnels étant « réaffectés  » « au sein des écoles  » devant des élèves.

Alors même que vous prétendez faire de la lutte contre l’échec scolaire une priorité, cette décision brutale, prise en dehors de toute concertation, est pour le moins incompréhensible.

Le SNUipp, le SE-UNSA et le SGEN-CFDT demandent la levée de cette mesure et l’ouverture immédiate de discussions sur le devenir et le développement des Réseaux d’Aides Spécialisées pour les Elèves en Difficulté. Ils sollicitent de toute urgence une audience commune.

Veuillez recevoir, Monsieur le Ministre, l’expression de nos salutations distinguées.

Gilles MOINDROT Secrétaire Général SNUipp-FSU

Thierry CADART Secrétaire Général SGEN-CFDT

Luc BERILLE Secrétaire Général SE-UNSA



Commentaires  (fermé)