direction


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 2 juin 2021

Statut et direction d’école : danger. Non à une hiérarchie dans l’école !

Le 11 mars dernier, avec l’approbation du Ministre, le Sénat à aggravé la proposition de loi visant à créer « la fonction de directrice ou directeur d’école », loi RILHAC, adoptée neuf mois plus tôt à l’Assemblée Nationale.

Télécharger le tract intersyndical SNUipp-FSU, CGT, FO et Sud-éducation

vendredi 26 février 2021

Adresse au Sénat : Proposition de loi « créant la fonction de directeur d’école »

Après son adoption à l’Assemblée Nationale le 24 juin 2020, la proposition de loi Rilhac « créant la fonction de directrice ou de directeur d’école » arrive au Sénat dans le cadre d’une niche parlementaire LREM : le 3 mars en commission et le 10 mars dans l’hémicycle.

Le SNUipp-FSU vient d’être entendu par le rapporteur de la loi et a porté son analyse de cette loi et plus globalement des enjeux de la direction et du fonctionnement de l’école.

Le syndicat s’adresse aujourd’hui aux présidentes et présidents de groupes politiques du Sénat, ainsi qu’aux membres de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication, pour présenter les principaux enjeux de ce texte et proposer des rencontres pour développer notre analyse (cf. courrier ci-joint).

Suite à l’examen en commission, le 3 mars, nous nous adresserons à l’ensemble des sénateurs et sénatrices.

vendredi 13 novembre 2020

Direction d’école : Stop surcharge !

La première période de l’année scolaire a été épuisante à tous points de vue, en particulier pour les directrices et directeurs d’école. La suspension du dialogue social rue de Grenelle sans arbitrage positif est un signe supplémentaire du peu d’attention porté à la direction d’école par le ministère. Le SNUipp-FSU appelle les équipes à mettre en place l’allègement administratif qui leur est nécessaire.

jeudi 8 octobre 2020

Direction d’école : maintenant il faut avancer !

Communiqué du SNUipp-FSU 09 Depuis le 9 septembre, le ministère a engagé un cycle de 4 groupes de travail sur le temps de décharge, les délégations de compétences, la revalorisation et la sécurité. Un an après le suicide de Christine Renon, ce chantier, engagé pour améliorer les conditions de travail des directrices et directeurs, n’avance pas.

A mi-parcours, le ministère n’a toujours rien annoncé de concret lors des négociations, tandis que pour les directrices et directeurs des écoles, épuisés par une année scolaire 2019-2020 hors norme, les sollicitations multiples continuent.

Le projet de loi de finance ne prévoit pas de postes en nombre suffisant pour donner à toutes et tous le nombre de jours de décharge nécessaires pour assurer sereinement leur fonction, ni de la revaloriser. Enfin, il n’est aucunement prévu l’attribution d’une aide pérenne au fonctionnement de leur école, aide réclamée par la profession depuis la suppression des emplois d’aide administrative à la direction d’école.

Le SNUipp-FSU dénonce cette absence d’engagement et la non mise en oeuvre des annonces de cet été*. Sans oublier que, dans le contexte de crise sanitaire, toutes les missions et tâches non prioritaires doivent être reportées.

Parce qu’il y a urgence, et sans attendre la fin du cycle de réunions, le SNUipp-FSU exige du ministre des actes forts et l’octroi de moyens dès maintenant : allègement des tâches, décharges, aide au fonctionnement de l’école, revalorisation !

jeudi 8 octobre 2020

Groupe de travail départemental "direction et Fonctionnement de l’école" : jeudi 5 novembre

Dans un courrier en date du 2 septembre 2020, nous avons interrogé M. Le DASEN sur la tenue du Groupe Départemental "Direction et Fonctionnement d’école" comme prévu par les textes. Nous ne ferons pas croire comme d’autres organisations syndicales que nous avons obtenu la tenue de ce dernier. Dans (...)