Motions


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 13 janvier 2021

Motion : pourquoi le conseil des maitres.es demande la démission du Ministre...

Le SNUipp-FSU 09 dénonce et liste de façon non exhaustive les attaques et la gestion de notre Ministre à l’encontre de la profession et de l’école publique depuis trois ans et vous propose une motion modifiable à discuter en conseil des maitres.es et à faire remonter par voie hiérarchique (copie snu09@snuipp.fr )

"Motion du conseil des maîtres Ecole ……….. Circonscription : ………….. A…….., le ………. Janvier 2021

A M. le Directeur Académique de l’Ariège, S/C de Mme/M. l’IEN de la Circonscription ….. Madame l’Inspectrice, Monsieur l’Inspecteur,

Non, la confiance et la bienveillance ne sont pas mises en œuvre par celui qui en parle sans arrêt. Nous dénonçons les attaques et méfaits de notre Ministre à l’encontre de la profession et de l’école publique depuis trois ans :

Le double langage systématique, la prétendue école de la Confiance, en réalité un authentique climat de défiance dans lequel le ministre manie contrôles, censures, dans un management autoritaire, fondé sur la suspicion, la menace, le verrouillage de toute expression critique. [...] Télécharger la motion

mercredi 2 décembre 2020

Exaspéré.es ?! Faites remonter ! (proposition de motion)

Depuis plus d’un an, les promesses du ministère nous laissent dans l’attente d’un geste fort en direction de notre profession. Les annonces de revalorisation faites ce mois de novembre sonnent comme un désaveu.

Pourtant, les besoins et les constats sont nombreux :

L’insuffisance chronique des moyens de remplacement, des moyens insuffisants pour s’occuper des élèves en situation de handicap, la dislocation des RASED, l’intensification de l’activité qui nous astreint à travailler sur du temps personnel non comptabilisé et non reconnu, les injonctions verticales et contradictoires...

La conjoncture sanitaire rend plus cruel ce constat et accentue les difficultés :

la disparition des moyens de remplacements, la surexposition aux risques sanitaires et psychosociaux, le cantonnement à des rôles de simples exécutants, non préparés, non formés, condamnés à travailler dans l’urgence, la dégradation du climat scolaire...

Des efforts supplémentaires nous ont été demandés.

Et nous y avons répondu avec professionnalisme et un engagement total.

Qu’avons-nous obtenu en échange ? Rien ou si peu !

Le ministre laisse entrevoir en creux le peu d’estime qu’il nous porte.

Par ses choix, il encourage la défiance de la société et concourt à dévaloriser le service public d’éducation et à travers lui notre profession.

Tout cela détériore encore nos conditions de travail.

Signez et faites remonter la motion proposée par le SNUipp-FSU 09.